en es de it

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

Bilan sur l'ouverture du marché des jeux en ligne

bilan-sur-l-ouverture-du-marche

Voilà 7 mois que l’Arjel contrôle rigoureusement les marchés des jeux en ligne. Aucun opérateur n’échappe à son inspection ! Résultat : 35 sites de jeux en ligne sur 55 au total, bénéficient de l’incontournable licence de l’Arjel, gage de légalité et de confiance. Parmi ces opérateurs conformes aux règlementations européennes en matière de jeux d’argent en ligne, la plus grande majorité (25) sont des salles de poker en ligne, 15 sont des sites de paris sportifs et la minorité représente les paris hippiques.

Jusqu'au 31 décembre 2010, c’est une véritable ruée vers les sites de jeux en ligne légaux qui s’est produite... Environ 2,1 millions de comptes joueurs « actifs » se sont créés : c’est-à-dire des joueurs ayant créé des comptes sur différents opérateurs et pour différents secteurs du marché des jeux en ligne. Par semaine, ce sont en moyenne 500 000 joueurs actifs qui sont séduits par ses opérateurs légaux.

Les joueurs succombent d’autant plus à l’offre des sites agréés en « .fr » : environ 2,9 millions de joueurs ont créé leur compte en 2010 depuis l’ouverture des marchés des jeux en ligne.

Regardons de plus près la tendance de ces marchés très hétérogènes. Le jeu en ligne est devenu un véritable marché en lui-même, très florissant !

Le marché des paris sportifs est très fluctuant : il varie selon les évènements et rencontres sportives du moment. Ce secteur prospère avec près de 450 millions d’euros qui ont été misés depuis l’ouverture. En tête du peloton, le football fait l’objet de la grande majorité des paris  avec 62%. Sur la deuxième marche du podium, le tennis compte 23% des paris, vient ensuite le basket avec 6%. L’engouement pour les paris en direct est remarquable : 50% des paris ! La mise moyenne sur les sites de paris sportifs s’élève à environ 7,5 €.

Le marché des paris hippiques est moins sensible à l’offre et représente le même poids que le secteur des paris sportifs : près de 450 millions d’euros de mises jusqu'au 31 décembre 2010. Le pari moyen est plus faible, seulement 4€ par joueur.

Le grand gagnant de la course est incontestablement le marché du poker en ligne. Ces fameux jeux de cercle ont vraiment la cote ! Le marché des cash games connaît un essor vraiment fulgurant : il a généré 3,7 milliards d’euros de mises, alors que le marché des tournois a engendré 412 millions d’euros depuis l’ouverture. La particularité de ce marché réside notamment dans son taux de recyclage des mises bien plus élevé que dans les marchés des paris hippiques et sportifs.

Les mises chiffrées indiquées précédemment pour les trois marchés de jeux en ligne ne reflètent pas les dépenses réelles des joueurs : il s’agit de pondérer ces données par le taux de recyclage propre à chacun des marchés.

Le marché des jeux en ligne a encore de beaux jours à vivre devant lui : sa croissance exponentielle est vraiment bluffante !

Qui est en ligne ?

Nous avons 64 invités et aucun membre en ligne

logo-min

Copyright © 2014 fr.1001bookmakers.com. Tous droits réservés.

Connexion or Inscription

LOG IN